Effectuer une recherche sur le site

Parution des données d’artificialisation 2009-2018

L’observatoire national de l’artificialisation a mis à jour les données de l’artificialisation des sols, notamment en incluant les DOM. Ces nouvelles données confirment la tendance d’augmentation du rythme de l’artificialisation observée depuis 2016.

Les nouvelles données 2009 - 2018

Les données produites portent maintenant sur la période 2009-2018. Comme précédemment, elles sont disponibles en accès libre, à une maille communale et à un rythme annuel. Ces données sont en outre accompagnées d’un visualisateur permettant d’observer l’artificialisation sur la période 2009-2018 en France métropolitaine. Cette nouvelle production inclut désormais les DOM (hors Mayotte), sur l’intégralité de la période.

Pour cette année, les retours des différents utilisateurs ont permis de faire évoluer le produit sur plusieurs points. En particulier, les nouvelles données clarifient le nom des champs et corrigent le nom de certaines variables. De plus, les indicateurs d’analyse ont été clarifiés. Pour plus d’information, il est possible de consulter le descriptif des données mis à jour.

Quels résultats sur la période ?

L’analyse des données sur la période 2009-2017 montrait une période de baisse, suivie d’une hausse sur la dernière année. La question en suspens était ainsi celle de la trajectoire future : cette augmentation serait-elle pérenne ?

Les nouvelles données 2009-2018 montrent encore une nouvelle augmentation sur la période 2017-2018, en cohérence avec les données de construction. A ce stade, des analyses seront nécessaires pour connaître :

  • les données de construction 2019, et la tendance prévisible de l’artificialisation ;
  • l’évolution de l’efficacité de l’artificialisation. En effet, l’augmentation de l’artificialisation semble être moindre que celle de la construction. En d’autres termes, on construit plus, mais mieux. Des prochaines analyses permettront de savoir si il y a réellement eu augmentation de l’efficacité, et à quel point. De même, il sera nécessaire de faire la part des choses, l’augmentation de l’efficacité pouvant être expliquée par plusieurs phénomènes (augmentation du recyclage urbain, augmentation de la densité).

 

Evolution de l’artificialisation entre 2009 et 2018 (France métropolitaine)
Evolution de l’artificialisation entre 2009 et 2018 (France métropolitaine)
Source : Fichiers fonciers / Observatoire national de l’artificialisation

 

Concernant les DOM, sur la période récente, la trajectoire des territoires n’est pas la même que la métropole. On constate en effet une artificialisation de 575 ha sur 2015-2016, suivi d’un pic sur la période 2016-2017 (environ 956 ha) puis une diminution sur 2017-2018 (612 ha). Ainsi, l’analyse n’est pas la même :

  • si l’on ne prend pas en compte les DOM, le rythme d’artificialisation augmente pour la 2e année consécutive ;
  • si l’on prend en compte les DOM, le rythme d’artificialisation, après une augmentation sensible, reste globalement stable.

Il sera donc nécessaire de séparer les analyses, notamment pour expliquer l’importante artificialisation observée sur les DOM au cours de l’année 2016-2017.

Artificialisation des sols entre 2009 et 2018 (graphe)

 

Perspectives pour l’année 2020

Le rapport sur les déterminants de l’artificialisation, mis à jour sur la période 2009-2018, paraîtra ultérieurement. En parallèle, l’observatoire national de l’artificialisation va continuer à s’étoffer au cours de l’année 2020. Ainsi, les données 2009-2019 seront diffusées fin 2020.

L’observatoire national de l’artificialisation est encore en développement, et a pu évoluer grâce à vos retours. Nous sommes ainsi toujours preneurs de vos remarques et vos suggestions pour les prochaines évolutions et ainsi mieux répondre à vos besoins.


Pour en savoir plus :